En cas de divorce ou de séparation amiable, il est utile de se référer à une grille permettant de connaître le montant de la pension alimentaire qui doit être versée aux enfants. L’avocat, qui est le rédacteur naturel des conventions parentales, vous aidera à apprécier votre situation et à appliquer les correctifs nécessaires.

En effet, le barème est indicatif et ne prend pas en compte les situations particulières. Or, en matière internationale, il y a des spécificités à prendre en compte, puisque les parents peuvent ne pas habiter dans le même pays. L’enfant peut aussi fréquenter une école bilingue, faisant l’objet de frais de scolarité privée. De même, en raison de la distance, le droit de visite s’exercera souvent de manière totalement différente par rapport à celui que pratiqueraient des parents localisés dans une même ville.

Tous ces aspects doivent être pris en compte par l’Avocat durant la négociation de la convention amiable. Cette convention prendra la forme d’un « Acte d’avocat« , ce qui lui donne une garantie et une force particulière, dans le but de préserver votre sécurité juridique.

Vous trouverez ici le barème élaboré par le Ministère français de la Justice, ainsi qu’une notice explicative.